Communauté francophone de wargaming


    Austerlitz 2009

    Partagez
    avatar
    Pendragon crash
    Soldat

    Nombre de messages : 9
    Date d'inscription : 01/02/2009

    Austerlitz 2009

    Message par Pendragon crash le Jeu 9 Avr 2009 - 21:43

    Voici le compte rendu de la bataille d'Austerlitz à laquelle ce sont livré les forumistes du site Histwar.
    Les ordres de bataille, les mouvements de troupes, de corps d'armée et d'unités ont été retranscrits sur le Jeu Histwar par l'intermédiaire de Montebello qui a assuré l'intégralité du suivi des ordres des deux camps et le bon déroulement de la partie sur le logiciel en total impartialité.

    Force en présence sur le jeu:

    Les Austro-Russe : environ 50000 fantassins, 300 canons, 14000 cavaliers
    Les Français : environ 60000 fantassins, 150 canons, 13000 cavaliers

    (Note JMM : a posteriori, je me suis aperçu que l'ordre de bataille des Austro-Russes était incomplet.. Que les coalisés ne m'en tiennent pas rigeur )

    Chaque armée est divisée en huit corps.
    Pour les français : Bessières, Soult, Bernadotte, Murat, Lannes, Oudinot, Davout, Songis.
    Commandant en chef: Napoléon Ier
    Pour les austro-russes : Kienmayer, Milodarovitch, Bagration, Dokhturov, Prebyshevsky, Constantine, Liechstenstein, Langeron
    Commandant en chef : Alexandre Ier

    Le champ de bataille :
    Fidèle reproduction du champ de bataille historique à quelques détails près (condition météorologiques par exemple)





    Les joueurs, quatre de chaque cotés, après avoir confronté leurs idées et tactiques ont arrêtés leurs ordres.
    Sur le forum, chaque camp à accès à un fil de discutions sécurisé pour transmettre ses ordres à Montebello.
    La bataille peut commencer.

    Résumé global des ordres français pour 7h00 :

    Oudinot : Le corps sera positionné en défense entre le village et le château de Sokolnitz.
    Davout : Le corps sera positionné sur la route d'Austerlitz au Sud Est du village de Kritschen
    Murat : Le corps sera positionné à l'Ouest du village de Girschkowitz
    Songis : Le corps sera positionné entre les villages de Girschkowitz et Schlappanitz
    Lannes : Le corps fera mouvement en direction du plateau de Pratzen
    Bernadotte : Sécuriser la ligne d'opération depuis le Sud en empêchant un débordement ennemi sur le plateau
    Bessières : le corps se dirigera vers Kobelnitz vous orienterez votre corps plein Est, direction le village de Pratzen que vous investirez....
    Soult : la division Vandamme, la 3éme division de dragons Beumont, la brigade Lavasseur, l'artillerie de la 3éme division d'infanterie et les 6 pièces de 12£ de l'artillerie à pied seront détaché de votre corps. A H+20mn Le reste du corps prendra une direction Sud Est vers Pratzen. Arrivée sur zone il adoptera une position offensive et engagera l'ennemi.


    Vue approximative des ordres Français sur la carte 2D :



    Résumé global des ordres austro-russes pour 7h00 :

    Kienmayer : Défendre sur ligne Nord-Sud, en restant dans la pente Est de la colline au Nord
    Dokhturov : déploiement à l'Est de Blasowitz derrière la grande batterie en ligne
    Liechtenstein : Défendre sur ligne derrière Kienmayer, légèrement en avant des batteries de Dokturov
    Miloradovitch: Défense en ligne sur le Pratzen
    Prebyshevsky : Défendre sur ligne derrière le corps de Bagration
    Bagration : Défense sur ligne sur sa gauche
    Constantine : Liaison au corps de Miloradovitch. par l'arrière. (40%du corps en réserve)
    Langeron : déploiement Nord Sud en défense derrière la grande batterie sur la ligne



    Les ordres français se veulent résolument offensif. Fixer le centre coalisé et le rompre semble être la tactique retenue. En parallèle la cavalerie de Murat tentera d'harceler et de faire craquer leur aile droite soutenue pour cela par l'artillerie de Songis.

    Au centre:
    Miloradovitch a stoppé l'avance de ses troupes pour déployer ses batteries en 1er ligne Constantine est toujours juste derrière lui en soutien
    Le centre russe est bien en place quand les corps de Soult et de Lannes arrivent au pied du Pratzen. La grande batterie fait des ravages dans les rangs français mais ces derniers tiennent leur position…pour l'instant

    Au Nord :
    Le corps de Murat arrive au contact de celui de Kienmayer et de Liechtenstein soutenu par l'artillerie de Dokhturov le choc sera rude !

    Face à Murat, Dokhturov a investi le village de Blasowitz. Défendu sur son flanc droit par des détachements de Kienmayer et la cavalerie de Liechtenstein
    Il à déployer une quarantaine de canons. Blasowitz pris par les russes est mis en défense

    Au sud :
    Bagration a stoppé l'avance des français en déployant ses batteries, mais ces derniers semblent augmenter en nombre et déploient eux aussi de l'artillerie.

    Les français se trouvent donc face à une armée russe bien en place et solidement installée sur ses positions. Les charges de Murat, au nord, semblaient donner de bons résultats mais ont été, finalement, vigoureusement repoussées. La grande batterie d'artillerie russe déployée au centre tient en respect les corps de Lannes et de Soult.
    Cependant les français insistent sur une percée au centre…qui se révélera fatale

    Bagration reste en défense en essayant de contenir les français.
    Le centre russe fait office de pivot, pour le moment immobile, en attente de l'évolution.
    Au nord, les russes engagent un mouvement offensif puissant prenant appui sur le point de pivot du centre

    A 9h00 l'aile droite russe composée des corps de Kienmayer et Liechtenstein, après avoir repoussés à plusieurs reprises les charges de Murat, amorce leur marche en avant…

    Pour essayer de contourner l'aile gauche russe et la défense de Bagration, les français envoient Oudinot avec 6000 hommes par le sud des marais
    Au Nord pour stopper l'avance russe et empêcher la rupture de l'aile gauche française Davout est envoyé en renfort




    Le sort du Pratzen, au centre du champ de bataille est maintenant joué. Les assauts de Lannes ont été définitivement repoussés.
    Appuyé par Constantine, Miloradovitch installe ses canons au sommet du plateau et Lannes se replie en essayant de rallier les unités en fuite. Le 34éme de ligne s'est retranché dans Puntowitz.
    Pour éviter un effondrement de son centre et tenter de maintenir le front, les français font donner la garde, en réserve à Kobelnitz vers Pratzen, commandée par Bessière,
    Désormais le seul espoir de renverser la vapeur, pour les français, réside dans l'encerclement de l'aile gauche russe…à condition de ces derniers soient contenus suffisamment longtemps au nord.
    Soult et Bernadotte pèsent de tout leur poids sur le corps de Bagration soutenu par celui de Prebyshevsky en seconde ligne défensive.

    11h00 Oudinot arrive à la sortie des marais. Le corps de Bagration est proche de la rupture il lui reste moins de 5000 hommes et le morale est au plus bas. Les corps de Soult et de Bernadotte font craquer cette ligne défensive. Mais Oudinot est encore loin et pour réaliser l'encerclement il lui faut maintenant revenir vers l'Ouest. Une course contre la montre s'engage pour les français !

    Au nord le corps de Murat est définitivement hors d'état de s'opposer à l'avancer de Kienmayer et Liechtenstein.

    Songis à perdu son artillerie et il ne reste que 2400 hommes à Davout. La situation est critique
    Les troupes restantes dans ce secteur passent toutes en position défensive. Il faut tenir en espérant que le coup de poker au sud réussisse …et vite
    La situation devient intenable pour Bagration au sud. Son corps se replie ainsi que celui de Prebyshevsky. Pour contenir cette percée française, et avant l'arrivée d'Oudinot, l'état major russe envoie en soutient des unités du corps de Constantine, depuis le Pratzen, et la cavalerie de la garde au devant d'Oudinot pour stopper son avance. Ce sera un succès.

    Dans le nord, le corps de Langeron appuyé par l'artillerie de Dokturov, profitant du trou dégagé par Liechtenstein et Kienmayer se rabattent sur le centre français.

    Au centre, la position de Miloradovitch, au sommet du Pratzen, véritable pivot de l'armée russe permet de contenir tous les efforts français.
    Langeron est sur le point d'encercler ce qu'il reste des corps de Soult, Bessières et Bernadotte. Ceux de Murat et Davout n'étant plus en état de combattre.



    Les français sont définitivement bloqués et acculés dos aux marais.
    A 14h00, devant la menace d'encerclement général et les pertes subies, ils demandent un cessez le feu aux coalisés. La bataille est terminée.

    Un grand merci aux acteurs de cette bataille:

    Pour les Austro-russes : Villeneuve (M) ; Soldat Louis ; Desaix ; bibouba
    Pour les Français : Bruguière ; Zucchi ; Belliard ; Pariente

    Un grand merci également à lodi57 pour l'éclairage donné aux deux camps sur le fonctionnement et la gestion des corps d'armée dans Histwar
    Et un remerciement spécial à Montebello pour sa patience dans l'intégralité de la gestion de la bataille sur le logiciel

    Et Bravo à JMM pour Histwar !


    Merci a Crash pour l'écriture de cette relation.
    Merci à tous les participants qui ont découvert Les Grognards dans cette simulation.
    Commencé avec Austerlitz, l'une des batailles les plus délicates de l'époque était un véritable challenge qu'ils ont relevé avec brio.

    A suivre des relations haut en couleur des austro-russes...

    JMM

    http://www.histwar.com/forum/index.php/topic,2830.0.html

    screenshots 3D et vidéos à suivre... Wink
    avatar
    [Grognard]_Christ2burd
    Général de division

    Nombre de messages : 4413
    Age : 57
    Localisation : Plage centrale d'Hossegor - France
    Date d'inscription : 28/05/2007

    Re: Austerlitz 2009

    Message par [Grognard]_Christ2burd le Jeu 9 Avr 2009 - 23:05

    :bounce: :cheers:


    _________________
    «Les Basques ayant épuisés leurs cartouches et ne pouvant plus tirer attachèrent leurs couteaux au bout de leurs fusils et taillèrent en pièce les Espagnols»
    En 1642, Bayonne revendiquait la paternité de cette nouvelle arme

    avatar
    [Grognard]_Liberalis
    Maréchal

    Général en chef des Grognards
    Maréchal Général en chef des Grognards

    Nombre de messages : 7715
    Age : 34
    Localisation : Kremlin, Russie
    Date d'inscription : 23/09/2006

    Re: Austerlitz 2009

    Message par [Grognard]_Liberalis le Ven 10 Avr 2009 - 6:19

    Salut crash et merci beaucoup pour le compte-rendu de la bataille. Aurais-tu quelques images de combats à nous faire partager ? :genial:


    _________________
    "The golden rule is that those who have the gold, make the rules."


    "Il n'est jamais trop tard quand il s'agit d'admirer Vladimir Poutine."
    Jean-Charles Ier Von Preussen, dictateur et libertin
    avatar
    Pendragon crash
    Soldat

    Nombre de messages : 9
    Date d'inscription : 01/02/2009

    Re: Austerlitz 2009

    Message par Pendragon crash le Mar 14 Avr 2009 - 4:51

    Voici quelques moments de la confrontation entre la cavalerie de Murat et celle de Liechtenstein pendant Austerlitz 2009

    quelques charges de cavalerie vue 3D

    la totalité de la bataille en vue 2D symboles OTAN :

    Austerlitz 2009 intégral 2D

    Pour rappel :
    Bleu: les Français,
    Vert: les Russes
    Blanc: les Autrichiens.
    Les grands drapeaux représentent les 2 chefs d'armée, les petits sont associés aux Etat-majors des Corps.
    De plus petits drapeaux présentent les unités placées en défensif.

    Infanterie : deux diagonales
    Cavalerie : une seule diagonale
    Artillerie à pied : un point
    Artillerie à cheval : un point associé à une diagonale
    Légèrement grisée, l'unité est hors de combat
    Une main blanche levée (pas forcément très claire sur la vidéo montre une unité en ralliement
    Une unité avec une croix rouge désigne une unité en fuite.
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Austerlitz 2009

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Mar 14 Avr 2009 - 8:12

    Très interessant ce jeu. J'espère que la profondeur opérationnel est vraiment intéressante, et qu'il sortira bientôt. Car graphiquement, il est, j'enfonce des portes déjà ouvertes, largement déclassé. Mais en plus, si un effort est pas fait pour sortir ce jeu d'ici un an, je crois que l'add-on napoléonien d'ETW sera sorti ( Ainsi que dans le même temps les outils de modélisation 3d).

    C'est un point de vue extérieur bien sûr, et j'espère vraiment que ce jeu vaudra la peine d'être joué !


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    Pendragon crash
    Soldat

    Nombre de messages : 9
    Date d'inscription : 01/02/2009

    Re: Austerlitz 2009

    Message par Pendragon crash le Mar 14 Avr 2009 - 12:14

    C'est un wargame, hein...pas un Total War.
    Donc l'essentiel du jeu et sa profondeur opérationnelle, se trouvent dans les tactiques et les mouvement de corps d'armées sur le champ de bataille.
    L'IA du jeu est proportionnelle inverse à ce qu'est celle d'un TW... sur des champs de batailles de 150 Km² avec plus de 150 000 hommes Razz:
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Austerlitz 2009

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Mar 14 Avr 2009 - 12:20

    Pendragon crash a écrit:L'IA du jeu est proportionnelle inverse à ce qu'est celle d'un TW.

    Tout le monde nous ment la-dessus depuis le début de l'IA ! Je de mande à voir, vraiment ...


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    Pendragon crash
    Soldat

    Nombre de messages : 9
    Date d'inscription : 01/02/2009

    Re: Austerlitz 2009

    Message par Pendragon crash le Mar 14 Avr 2009 - 14:32

    [Grognard]_Jean-Charles I a écrit:
    Pendragon crash a écrit:L'IA du jeu est proportionnelle inverse à ce qu'est celle d'un TW.

    Tout le monde nous ment la-dessus depuis le début de l'IA ! Je de mande à voir, vraiment ...

    Comment ça tout le monde nous ment ?? à propos d' Histwar ??
    Parce que avec ETW il suffit juste de jouer pour se rendre compte qu'elle est ridicule
    Personnellement, si je parle de l'IA de HW: LG c'est parce que j'ai pu tester...et encore je n'ai testé qu'avec l'IA de corps...l'IA grande tactique n'est pas encore implémentée

    D'ailleurs, la bataille d'austerlitz 2009 à été réglée par l'IA...les ordres on été donnés par des humains mais c'est l'IA qui les a interprétés et exécutés
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Austerlitz 2009

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Mar 14 Avr 2009 - 15:39

    Je voulais dire, pour l'IA, tu vas à Carrefour, tu vas au rayon jeux video PC, tu regardes n'importe quel dos de boîte, tous te disent qu'ils ont une IA révolutionnaire ...


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    Pendragon crash
    Soldat

    Nombre de messages : 9
    Date d'inscription : 01/02/2009

    Re: Austerlitz 2009

    Message par Pendragon crash le Mar 14 Avr 2009 - 17:42

    [Grognard]_Jean-Charles I a écrit:Je voulais dire, pour l'IA, tu vas à Carrefour, tu vas au rayon jeux video PC, tu regardes n'importe quel dos de boîte, tous te disent qu'ils ont une IA révolutionnaire ...

    Oui, je vois ce que tu veux dire !
    Et je maintiens ce que j'ai dit sur l'IA de HW:LG Cool
    L'IA applique les doctrines militaires en vigueur au début du XIX eme siècle et elle le fait très bien !
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Austerlitz 2009

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Mar 14 Avr 2009 - 17:49

    Je te prends au mot. :twisted:


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe

    Contenu sponsorisé

    Re: Austerlitz 2009

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov 2017 - 22:55