Communauté francophone de wargaming


    Ultimate General : Gettysburg

    Partagez
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Lun 11 Mai 2015 - 2:21

    Deux parties ce soir contre Ramel. Première partie avec les commentaires très drôles de Seimour en streaming. Il était persuadé que j'allais perdre.

    Première Map : 1 jour à Gettysburg. Ramel joue l'Union. Il m'ouvre un boulevard plutôt que de rester devant mes colonnes. J'en profite pour filer tout droit au LOC central. Je m'y accroche autant que possible toute la partie. Ramel se casse les dents pour essayer de le reprendre. Commentaires comiques de Seimour. Au Nord, le Loc point est pris par une de mes divisions en vadrouille. Au Sud, le plus gros Loc de Ramel n'est défendu que par des troupes entamées et des Skirmishers. L'arrivée de ma troisième vague de renfort vient balayer les 3 locs définitivement (!!!) me donnant la pleine victoire.
    Voici le résultat sur le terrain :

    Spoiler:

    Voici le screen de fin :

    Spoiler:


    Deuxième bataille, on se ait le scénario "suite" de la bataille. C'est à dire que je commence avec déjà Seminary Ridge en poche e je dois pousser les Fédéraux en dehors des positions fortes (très fortes) au Sud de Gettysburg avant l'arrivée des renforts de Ramel. Après d'âpres combats, le cimetierre (Loc central) est pris. Le dispositif central de Ramel enfoncé, il reste à sécuriser les collines alentours. J'en ai à peine le temps que Ramel contre-attaque en masse sur le cimeterre. Malheureusement, son blob s'effondre bientôt (dénivelé + charge confédérée) :
    Spoiler:







    S'ensuivent de multiples combats sur les flancs pour deux locs que Ramel arrive à reprendre in extremis. J'arrive à les reprendre quelques instants avant la fin, notamment grâce au moral supérieur de mes unités et au général du eme Corps (gros boost).

    Résultat sans appel :

    Spoiler:

    GG Ramel. Revanche bientôt ?


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    Seimour
    Mis aux arrêts

    Nombre de messages : 1877
    Date d'inscription : 09/11/2012

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par Seimour le Lun 11 Mai 2015 - 3:33

    Strategiquement, Ramel avait l'avantage mais il n'arrive pas a te deloger de ta position alors que tu es encercle. Ses unites ne semblaient pas repondre aux ordres selon lui.


    _________________
    « Mes ennemis me font beaucoup d’honneur : ils s’acharnent après moi comme si j’avais de l’avenir !  »
    Sacha Guitry

    "The worst government is often the most moral. One composed of cynics is often very tolerant and humane. But when fanatics are on top there is no limit to oppression.
    H. L. Mencken"
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Lun 11 Mai 2015 - 16:09

    [Grognard]_Seimour a écrit:Strategiquement, Ramel avait l'avantage mais il n'arrive pas a te deloger de ta position alors que tu es encercle. Ses unites ne semblaient pas repondre aux ordres selon lui.

    ... et tu l'as cru! Laughing

    Quel ingénu ce Seimour! T'aurais pas été croisé avec un fameux Huron des fois ? Razz


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Liberalis
    Maréchal

    Général en chef des Grognards
    Maréchal Général en chef des Grognards

    Nombre de messages : 7715
    Age : 34
    Localisation : Kremlin, Russie
    Date d'inscription : 23/09/2006

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Liberalis le Lun 11 Mai 2015 - 16:48

    Je l'ai testé sur l'iPad. Ça déchire la station Mir !

    Hyper ludique ! Même mon chien s'y est mit !



    _________________
    "The golden rule is that those who have the gold, make the rules."


    "Il n'est jamais trop tard quand il s'agit d'admirer Vladimir Poutine."
    Jean-Charles Ier Von Preussen, dictateur et libertin
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Lun 11 Mai 2015 - 18:18



    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Liberalis
    Maréchal

    Général en chef des Grognards
    Maréchal Général en chef des Grognards

    Nombre de messages : 7715
    Age : 34
    Localisation : Kremlin, Russie
    Date d'inscription : 23/09/2006

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Liberalis le Lun 11 Mai 2015 - 18:48

    Avec un tel engouement nous allons nous retrouver pour le bicentenaire de Gettysburg.

    Marbot, tu commences à ramasser le pognon ? Razz



    J'avais pas remarqué, mais Behemot (le nom de mon chien, malgré moi, hein Cosak lol) était entrain de jouer les confédérés. Quelle ironie, alors qu'on sait que je lui mets le collier trois fois par jour lol.


    _________________
    "The golden rule is that those who have the gold, make the rules."


    "Il n'est jamais trop tard quand il s'agit d'admirer Vladimir Poutine."
    Jean-Charles Ier Von Preussen, dictateur et libertin
    avatar
    [Grognard]_Liberalis
    Maréchal

    Général en chef des Grognards
    Maréchal Général en chef des Grognards

    Nombre de messages : 7715
    Age : 34
    Localisation : Kremlin, Russie
    Date d'inscription : 23/09/2006

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Liberalis le Lun 11 Mai 2015 - 18:51

    PS, pourquoi on a pas ce genre de map animée pour les batailles du patron ?


    _________________
    "The golden rule is that those who have the gold, make the rules."


    "Il n'est jamais trop tard quand il s'agit d'admirer Vladimir Poutine."
    Jean-Charles Ier Von Preussen, dictateur et libertin
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Lun 11 Mai 2015 - 20:57

    [Grognard]_Liberalis a écrit:PS, pourquoi on a pas ce genre de map animée pour les batailles du patron ?

    Tu compares le PIB de la France et celui des USA. Voilà pourquoi.

    En plus, Gettysburg, c'est vraiment de la merde comme bataille. Même pas décisive, même pas de beaux mouvements, c'est vraiment effrayant de voir comment le plan de Lee est exécuté. Ce jeu, il nous le faut pour Leipzig, Austerlitz, Wagram, Aspern-Essling, etc

    Alors c'est marrant, j'avais jamais lu l'histoire de la bataille de Gettysburg, mais en fait, j'ai à peu près systématiquement adopté le plan de Lee. Cependant, j'attaque des trois endroits à la fois et ce dès le premier jour. Probablement que dès le deuxième jour, ça devenait inutile de mener le combat.

    Franchement, je ne sais même pas pourquoi les Confédérés s'acharnent tant à vouloir attaquer des collines aussi fortes alors que dès le premier jour ça commence super mal pour eux. Si j'ai bien compris, la bataille a lieu à fronts renversés, et c'est plutôt Lee qui est en trin de couper les lignes de communications du Nord. Ou bien, le seul objectif était Washington, ce qui explique une bataille du type Borodino.


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Liberalis
    Maréchal

    Général en chef des Grognards
    Maréchal Général en chef des Grognards

    Nombre de messages : 7715
    Age : 34
    Localisation : Kremlin, Russie
    Date d'inscription : 23/09/2006

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Liberalis le Mar 12 Mai 2015 - 0:07

    T'es chaud pour nous sortir un mod ? :p


    _________________
    "The golden rule is that those who have the gold, make the rules."


    "Il n'est jamais trop tard quand il s'agit d'admirer Vladimir Poutine."
    Jean-Charles Ier Von Preussen, dictateur et libertin
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Mar 12 Mai 2015 - 2:27

    Aïe! Aïe! Aïe!

    Toujours dans ma nouvelle campagne contre l'IA random avec Boost.

    J'en suis à mon 4ème jour de bataille. Le premier jour j'avais pris l'avantage très facilement. Mais plus les jours avancent, plus je grignote du terrain, plus je prends des pertes monstrueuses. Le 2 et 3 eme jour, l'Union défend une colline de 664m... Impossible de venir à bout de leurs défenses, j'attaque le 3eme jour à 2 contre 3 (au mieux). J'ai carrément le 3eme corps confédéré qui s'est évaporé (il reste plus que le général.) J'arrive au 4eme jour, ma mission est sans appel : obtenir la victoire décisive en attaquant à 1v2 sur un terrain très défavorable... Il sont autour de 19000hommes et j'en ai au mieux 8000...
    A vrai dire, j'aurais préféré donner l'ordre de retraite, je ne vois pas l'intérêt de continuer.

    Bon, l'IA boost c'ets pas mal du tout, mais ça a le curieux défaut de mettre en exergue les défauts du jeu déjà cités :

    - Charges vraiment bizzares. Aucunes pertes. Le troisieme jour, j'ai toute ma cavalerie qui debarque dans le dos de l'armée ennemie. Impossible d'obtenir un résultat décisif. Pffff. Une bonne grosse charge de 4000 cavalier en plein dans leur dos, ça devrait les exploser.

    - Les corps à corps 1v1 finissent trop souvent avec les unités se traversant. Du coup, on se retourve avec des unités ennemies derrière la ligne de front. Vu qu'il est presque impossible de mettre une unité en déroute comme sur NTW3, ça crée des vrais soucis de gameplay. Le troisieme jour, une seule unité ennemie traversant ma charge me mobilise ensuite deux unités... Absurde.

    - Les mêlées durent vraiment trop longtemps. C'est ridicule. Il y a très certainement moyen de changer ça : réduire la mêlée à quelques instants, avec soit l'un soit l'autre qui se barre en premier, et pas mal de pertes pas juste 10 mecs)

    - A l'heure actuelle, la meilleure méthode pour avancer, c'est de faire du FIM

    Grosso modo, le jeu est très sympa, mais il y a véritablement une couille bien puissante autour de la charge. J'ai pas connu les versions précédentes, mais là, c'est carrément, à mon avis, une raison d'arrêter de jouer rapidement à ce jeu.

    On peut noter toutefois que, si l'on ne joue pas contre l'IA boosté, l'ennemi a tendance à reculer face à une charge (malus de moral?), ce qui permet d'exploiter les charges assez utilement. Idem, en MP, mes rares charges sur Ramel ont bien marché, dans la mesure où je cherchai à le chasser, pas à lui tuer des hommes.


    En résumé, un très bon jeu avec un énorme potentiel. Malheureusement, comme l'a dit Cosak, il y a manifestement une volonté de rendre le jeu impossible à modder.

    Vraiment dommage.

    On attendra le nouveau patch (?) avec impatience.


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Why-Not
    Général de brigade

    Nombre de messages : 1826
    Date d'inscription : 19/01/2014

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Why-Not le Mar 12 Mai 2015 - 16:54

    à croire que il a abandonné ce projet.... pas de constance et c'est bien dommage, le jeux de bateau développé en parallèle lui pompe trop de temps?
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Mar 12 Mai 2015 - 17:05

    Il développe déjà la suite de Gettysburg, Antietam, ou un truc dans le genre. Ils ne savent pas encore si ce sera un DLC ou un jeu à part.
    Donc, c'est pas totalement foutu. Il y a de l'espoir...


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Cosak
    Général de division

    Nombre de messages : 5516
    Date d'inscription : 25/06/2011

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Cosak le Mar 12 Mai 2015 - 17:10

    Je pense au contraire que c'est un mauvais présage de s'orienter uniquement sur les conflits américains. C'est vendeur, mais peu intéressant. À peu près à la même époque, la guerre de Crimée, la guerre de 1870, la guerre des Duchés puis surtout la guerre austro-prussienne, sont bien plus intéressantes.


    _________________

    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Mar 12 Mai 2015 - 17:18

    Résultat de ma première campagne contre l'IA boostée. Le 4eme jour, je suis totalement sur la défensive. Mais en face, il y a tellement de monde que je suis contraint de plier et de perdre mon seul LOC.

    Conclusion de cette campagne : j'utilise généralement très mal mes canons. C'est mon premier lourd défaut. Ensuite, je suis vraiment trop insistant lors d'assauts foutus d'avance. Le saviez vous? Pour le résultat de la bataille, un soldat tué = un VP. ça relativise fortement la nécessité de charger les LOC à tout prix. Hé puis, les deux derniers jours de batailles en infériorité numérique, un vrai calvaire à cause de mes assauts à outrance.
    Comme sur NTW3 il vaut mieux rester au maximum de la distance de tir si on n'est pas sûr de son coup.
    Finalement, pour mener un assaut, il faut préparer des réserves juste derrière.

    Ah, et j'oubliais aussi :
    1) Il faut vraiment mieux utiliser la cavalerie (ne pas charger avec, ne pas l'exposer, et n'attaquer au tir que dans le dos et quand l'ennemi est déjà de front au feu avec sa propre infanterie)
    2) Il faut rationaliser en permanence la chaine de commandement. Je mélange bien trop souvent mes troupes, et j'ai tendance à les disséminer. Il faut jouer très largement en permanence sous le commandement du général de corps.

    Fort de tous ces enseignements, je m'en va r'faire une ch'tite.





    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Mar 12 Mai 2015 - 22:19

    Nouvelle campagne jouée.

    C'est assez dingue. Pas deux campagnes ne se ressemblent. De ce point de vue, c'est un vrai chef-d’œuvre.

    Cette fois, ayant pris quelques résolutions (voir ci-dessus), dont celle de ne plus attaquer à outrance, je temporise. Un des effets principaux, c'est qu'au fur et à mesure des batailles, j'accumule les artilleries.
    1er jour :
    Matin:
    Matin : j'arrive seulement à prendre le Loc nord et à garder le mien. Au plein centre, je me fais carrément repousser jusqu'à mon LOC. Vraiment impressionnant. Pertes bien plus modérées qu'à mon habitude. Je suis obligé de décaler ma ligne sur la crête entre mes deux locs.

    Après-midi:
    Après-midi : sur la défensive, j'attends les renforts pour entreprendre quoi que ce soit. l'IA a décidé de ne pas bouger non plus. Des renforts arrivent enfin au Nord. Je me lance alors dans un mouvement dans la profondeur en passant par l'Est de Gettysburg. J'ai des bonnes unités trois étoiles. Je me dis que si j'arrive à prendre le cimetierre sur un coup de Poker, je fais un grand pas vers la victoire. Évidemment, arrivant sur place, des batteries sont déjà en place, et les renforts adverses arrivent du Sud. Coup manqué. Toutefois, l'IA ne peut pas maintenir sa ligne partout. Ma ligne constitue un véritable arc de cercle. Je pousse depuis l'Ouest direction le cimetierre. Le dispositif adverse s'effondre comme un château de cartes. La pahse se termine sur une tentative un peu trop osée de ma part de prendre le cimetière à nouveau. J'ai joué très aggressivement la fin de la bataille, j'ai encore pris pas mal de pertes, mais l'Union a eu sa dose.
    Ensuite on me donne deux choix : pousser l'avantage malgré mes troupes fatiguées ou bien attendre le lendemain et attaquer avec plus de renforts. Je choisis de pousser mon avantage le soir.
    Soir:
    Soir : but : prendre Cemetary Hill. Je place le IIeme corps entre Seminary Hill et Cemetary Hill, sur deux rangs. J'y laisse le général motiver les troupe, et j'attends que leur condition grimpe. Je mets toute l'artillerie du 2eme corps à cette endroit. Le troisième corps, celui qui est engagé depuis le matin à l'Ouest, et qui n'as pas trop subit de pertes, par en profondeur au Sud, avec le couvert des colines à gauche, ou je place ses artilleries.
    Des renforts arrivent bientot du Nord-Est et viennent se place derrière cemetary Hill. Je donne alors l'ordre à mes colonnes d'attaque d'avance droit vers Cemetary Hill. Hé bien, c'est assez efficace. Toutefois, l'IA y envoie presque tous ses renforts, et je préfère ne pas charger un ennemi qui essaye de tenir la position à tout prix, et qui se fait massacrer au feu. J'avance l'artillerie du 2eme corps pour appuyer l'attaque de la colline. Plein sud le 3eme corps se déploie à son tour en colonnes d'attaque. Aucune résistance, sauf un tirailleur. Je prends le LOC dans leur dos. L'IA, coincé de toute part commence à s'effondrer, c'est la boucherie. Je détruit la plupart des troupes sur place. Epic Victory le premier jour. Je suis très enthousiaste.

    2eme jour : Trois choix possible. Je choisis de continuer à pousser l'avantage.
    Bataille du deuxième jour:
    La carte est au Sud de Cemetary Ridge. L'Union prend très vite les LOC principaux (autour de 2500 ET 400 chacun) tandis que je constate que le mien est à 10000. Je donne des ordres à mes 2eme et troisieme corps pour descendre de Cemetary Hill. Et là c'est le drame. Je suis pris sous un feu d'artillerie d'enfer. 2 de mes colonnes de tête partant plein sud sont explosées. Je recule en urgence sur une crête de hauteur. J'ai un avantage significatif en artillerie (j'en ai perdu aucune la veille). Pressé par l'IA, j'ai vraiment du mal à coordonner ma ligne de défense, rapidement composée ci-et-là d'artillerie et d'infanterie. à peine ai-je pu (Ô évolution) bien séparer 2e et 3eme corps. C'est le bordel, j'ai la nette impression que ma igne de canon défonce à la mitraille mes propres hommes. Un grand nombre d'assaut d l'Union vient se briser sur un mur de feu et de mitraille. Mais, peu à peu leur nombre m'écrase. Je perds de plsu en plus de canons inutilement. J'utile alors une tactique qui me sauve un temps. Si un canon se fait approcher de trop près, je charge quelques instants l'nnemi, en esperant qu'il recule (pas toujours le cas). ça use toutefois bien mes troupes. à l'Ouest, je perds quasiment toute l'artillerie du 3eme corps. Dépité. Au centre, j'envoie tous mes renforts empêcher la catastrophe (1er Corps). Au Nord, le 2eme corps tient bien, grâce aux hauteurs. La bataille se termine de façon indécise (si je me souviens bien).
    L'Union ayant repris l'avantage, je découvre avec stupeur, moi qui me dit que je vais quand même pouvoir contre-attaquer le lendemain (le 1er corps à seulement 5% de pertes, et la cavalerie n'est pas encore arrivée), qu'on m'attaque pendant la nuit.
    Bataille de la nuit:
    Tous les corps de l'Union présents le deuxième jour sont là pour reprendre Cemetary Hill. Seuls les morceaux du troisième corps sont là pour tenir le terrain. Quelques troupes du 2eme corps arrivent, mais sans leader, c'est bien inutile. En plus, la nuit, les combats sont vraiment différents. C'est la boucherie sur la colline. J'arrive à garder mes deux locs (gauche et droite) mais je perds malheureusement le cimetière. J'y perds mes derniers canons ayant tirés à la mitraille. Impossible de contre-attaquer. DRAW.

    Fin de la bataille (WTF!!!) le deuxième jour au soir! Incroyable!



    Conclusion : sur le terrain, je ne me suis pas trop précipité cette fois. Du coup, je m'en sors enfin avec un score kill/tué positif. Par contre, mes décisions à deux reprises de précipiter les choses m'ont peut-être coûté cher. Je ne sais pas. J'ai certainement bien fait de précipiter la chute de Cemetary Hill le premier jour au soir. Mais pour le lendemain, j'aurais dû choisir de défendre comme une salope, et d'attendre les renforts.
    Très impressionné par l'IA, certainement à son meilleur niveau depuis le début. Vive l'IA boostée!


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Mer 13 Mai 2015 - 17:06

    wiki a écrit:The rebel yell was a battle cry used by Confederate soldiers during the American Civil War. Confederate soldiers used the yell during charges to intimidate the enemy and boost their own morale, although the yell had many other uses. No audio recordings of the yell exist from the Civil War era, but there are audio clips and film footage of veterans doing the yell many years later at Civil War veteran's reunions.[1] The origin of the yell is uncertain, though it is thought to have been influenced either by Native American war cries or a Scottish war cry tradition.

    Units were nicknamed for their apparent ability to yell during battle. The 35th Battalion of Virginia Cavalry "White's Cavalry" were given the nom de guerre of "Comanches" for the way they sounded during battle.









    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Sam 16 Mai 2015 - 2:44

    Nouvelle bataille. IA random et AI BOOST ON

    1er jour en trois temps, particulièrement bien géré de mon côté, face à une IA assez campeuse. J'arrive à prendre cemetery hill avant la nuit, c'est donc un grand succès. Sur la journée, j'ai cependant pris 2à3000 hommes en pertes de plus (autour de 1000 de plus par combat) ce qui n'est pas négligeable. Mon 3eme corps est quasi HS sauf son artillerie. Le 2eme corps est bouffé à 25%.

    2ème jour : je défends la colline contre des renforts "random" de l'IA. Au final, c'est l'intégralité de l'Armée de l'Union qui me tombe dessus. Bon, fort de mon expérience sur le jeu, j'ai compris qu'il faut échelonner les batteries du haut au bas de la colline, ce qui n'est pas évident, plutôt que de tout mettre au sommet. J'ai presque perdu aucune artillerie le jour précédent, j'ai donc beaucoup de bouches à feux. Une fois mes batteries mises en place, j'installe mes lignes à leur pied, pour les couvrir. Les 2ème et 3ème corps vont encore souffrir au feu. L'IA tente plusieurs attaque, dont 2 catastrophiques sur mon centre, une en profondeur sur mon loc de droite, qui me prend énormément de temps à contrer : une seule unité ennemie fraiche mobilise 4 usées des miennes. L'arrivée des derniers corps ennemis sur la gauche leur permet une percée en profondeur sur mon aile gauche. Heureusement, sur mon extrême gauche, le 1er corps commence à arriver, avec de très bonnes troupes. J'arrive finalement à rétablir la ligne. Résultat : victoire majeur avec 7500 hommes perdus contre 15000 pertes infligées (mon record).

    3ème jour : choix entre attaquer le flanc gauche (moins de troupes ennemies, mais de meilleurs positions) et attaquer plein centre (conditions opposées). Je suis prévenu que l'ennemi peut tenter de pousser. On me promet aussi un large avantage en hommes, ainsi que l'arrivée de la cavalerie en plein dans le dos de l'ennemi :




    Hélas, rien ne va se passer comme prévu. Déjà, le déploiement n'est plus tant en ma faveur. Les 2eme et 3eme corps doivent tenir les positions fortes alors que la plupart des unités sont au bord de l'effondrement. J'ai les dernères brigade du premier corps qui arrivent. Je pousse à fond à gauche avec le premier corps tout frais. ça s'effondre progressivement. Mais plus je pousse, plus l'armée ennemie est poussée sur ma ligne au nord, sur les colinnes. Et là, c'est le coup de poker de l'IA. 4 brigades de l'Union arrive à prendre cemetery hill (loc à 10 000!!!) et je n'ai plus les moyens localement de contre-attaquer! Pire, elle y planque aussitôt deux batteries énormes. La fin de bataille voit mes efforts pour reprendre la coline. Catastrophique. Je perds même la colline à l'Est de cemetery hill... C'est vous dire.
    ET SURTOUT : LA CAVALERIE DE STUART N EST JAMAIS ARRIVEE : WHERE IS GROUCHY??????? Si elle était arrivée même peu avant la fin, j'étais sur de gagner. Terrible.

    La bataille finit donc dans une impasse (comme l'autre fois) :




    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Sam 16 Mai 2015 - 3:15

    Nick Thomadis le 14 mai 2015 a écrit:A small misunderstanding Smile

    There is indeed a work in progress beta for Ultimate General: Gettysburg, that is currently in its first testing phase. It includes the following:



    v1.14 PRE-RELEASE rev.8739+ Beta

       AI optimizations. AI should be better in attack and defend overall.
       Melee fixes to inflict more casualties. Previously damage was too low.
       Artillery damage tuned better. Previously it could be too powerful. Now artillery does modest, more sensible damage from long and medium range and is devastating as it should be from close range.
       Artillery more vulnerable to projectile fire. Now you will think twice to risk your arty on the frontline,
       Minor balances to Union and CSA combat effectiveness.
       "Chance to change history" map got VP increase of Cemetery Hill and Culp's Hill so it is possible for the Union player to win after a successful delaying tactic.

    This patch aims to be the last for Ultimate General: Gettysburg. Some important bug fixes will follow, for example the saves' bugs.


    Vidéo récente, en français :



    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Sam 16 Mai 2015 - 3:40



    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Dim 17 Mai 2015 - 3:03

    Je viens de me refaire une campagne. Mais cette fois je ne suis pas allé jusqu'au bout.

    1ère journée : j'essaye un plan original. Je ne joue pas le colines du début. J'attends l'après-midi pour lancer dans un mouvement de pince mes 2 corps d'armée, dès que le deuxième arrive. Je prends cemetery hill presque sans problème. L'IA abandonne alors certaines des colines au nord, que je prend avec de faibles brigade. Victoire à la fin de la journée, après une tentative de contre-attaque en soirée de l'Union.
    Problème. Il est autour de 17-18h. On me demande de choisir entre camper et attendre le landemain, ou bien de pousser mon avantage (et je comprends donc que ça doit être le soir du 1er jour du coup). Voulant écraser l'Union en une journée (j'ai un bon avantage en troupes), je choisis donc de pousser mon avanatge. HELAS! Mauvaise décision : la bataille a elle-aussi lieu le 2eme jour... Ainsi, je me tape le deuxième jour à devoir attaquer avec un ennemi qui aura au total + de 5000 hommes que moi. Le premier corps est tout près certes, mais la tache est impossible. Si j'avais su, j'aurais choisi de camper sur cemetery hill, logique. Pourquoi focaliser tous mes efforts pour prendre la meilleure position le 1er pour en sortir le 2eme jour? C'est absurde. Ou alors, il faut avoir véritablement écrasé l'Union dès l'après-midi du 1er jour (je l'avais fait avec l'IA non-boosté).


    PIRE : (après avoir quand même tenté de jouer RP ce second jour, et en poussant bien, j'ai mon 3eme corps qui finit par exploser au nord, tandis que le 1er gagne les collines au sud. je subis 12500 pertes, contre 7500. Un carnage.) J'ai une défaite mineur en fin de deuxieme journée. Mais vous ne devinerez jamais la suite ? Le lendemain, je dois continuer à attaquer!!! Cette fois avec 10 000 hommes de moins. Incroyable. Du coup j'ai arrêté cette campagne absurde.

    Soyez donc avertis en jouant les Confédérés, si vous choisissez une stratégie offensive le 1er jour au soir, vous risquez de vous retrouvez dans une suite de scénario d'attaque à outrance qui réhausse très largement le challenge. Non-pas que ce soit impossible, mais j'ai pas encore un bon niveau.

    Je remarque de plus en plus mes défauts de joueur de NTW3. Sur NTW3, il est presque toujours préférable d'aligner toutes cette troupe sur un large front. Dans UGC, non seulement il vaut mieux les resserrer, mais en plus il faut LARGEMENT les échelonner. Jouer avec des réserves, corps par corps est primordial, mais il est extrêmement tentant de tout engager lors des moments de crise, mais il s'agit alors souvent d'une erreur. ça met en lumière certaines décisions dans des batailles historiques napoléoniennes.

    Dans UGC, une unité n'ayant pas été usée au front va défoncer n'importe quelle unité qui a déjà été engagée. Parfois, il faut carrément reculer ses unités pour leur permettre de reprendre leur souffle.

    Grosso modo, il faut vraiment jouer la prudence, attaquer là où est sûr de pouvoir prendre l'avantage, ne pas trop dégarnir ses VPs... Faire des petits sauts d'une position à l'autre. Les colonnes de marches sont des pièges mortels. Le moindre boulet de canon y fiat des massacres, et si vous vous faites tirer dessus, même par des skrimishers c'est la fuite garantie. Corollaire, éviter les grands mouvements en pince dans le dos de l'ennemi : vos unités arrivent fatiguée et incapable de combattre. en plus d'avoir pris des pertes.

    L'artillerie est d'autant plus efficace qu'elle est dispersée j'ai l'impression.

    Les skirmishers sont en fait de très bonnes unités, je commence à comprendre leur rôle. Alors : 1) toujours les mettre dans des bois avec 85% de couverture. 2) ne JAMAIS les utiliser de façon offensive (genre nt3 pour choper du canon). En gros, il servent surtout à couvrir les flancs ou une batterie de canons. Moral bien pourri qui ne remonte jamais vraiment au dessus de 25, du coup, il faut vriament essayer de le préserver dès el début en ne les utilisant surtout pas en attaque.

    Les confédérés ont des unités ultra-fortes qui peuvent être décisives quand groupées pour attaquer une position mal-défendue.

    Last but not least, il faut souvent utiliser le bouton fall back. D'ailleurs, quasiment à chaque fois qu'une unité se retourve seule à avancer face à un ennemi en position, la seule solution c'est de faire ça, si on ne veut pas perdre trop de troupes.


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Why-Not
    Général de brigade

    Nombre de messages : 1826
    Date d'inscription : 19/01/2014

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Why-Not le Lun 18 Mai 2015 - 0:31

    Mon investissement est bien exploité merci JC :D
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Lun 18 Mai 2015 - 19:58

    [Grognard]_Why-Not a écrit:Mon investissement est bien exploité merci JC :D

    Razz

    Encore une défaite.

    Alors : jour 1 : je joue la défensive en attendant les renforts. Draw le matin. L'après-midi, avec les renforts, j'écrase bien méchamment les trois collines à l'ouest (plutôt bien exécuté). Le soir, attaque générale (ma meilleure attaque à ce jour). Je prends TOUS le points à l'ennemy même Cemetery Ridge au Sud.

    Jour 2 : on me donne le choix entre attaquer ou camper sur mes positions. Je choisis de camper. Bah, l'IA en décide autrement. Elle veut le combat sur Little Round Top et Big Round Top (pfff.) Je suis promis à un combat quasi impossible. L'ia commence ce jour avec 2x mes troupes et me repousse bien méchamment. J'essaye par tous les moyens de capturer Big Round Top et le VP au nord. Impossible. C'est trop difficile. Pire, je perds mon VP défensif. Je suis battu (Crushing defeat 10000 vs 15000). Fin de la bataille. Le pire résultat de campagne de ma part à ce jour. Incroyable. J'avais fait un sans faute le premier jour.








    Conclusion. Capturer systématiquement tous les VPs ennemis n'est pas un super plan pour les Confédérés le 1er jour. très souvent, si vous prenez Cemetery Hill, l'ennemi se refuse à vous faire le plaisir d'essayer de la reprendre, ce qui vous aspirer sur l'attaque des Rounds tops (impossible).
    Il y a un véritable intérêt à ne pas prendre cemetery hill en fait. Je me demande même s'il n'est pas ultra-avantageux de "foirer" son premier jour pour être sûr de défoncer l'ennemi le lendemain, sur un terrain équilibré...


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Mer 20 Mai 2015 - 1:00

    Nouvelle campagne. Je gagne encore plus haut la main le 1er jour qu'à mon habitude. (tout est pris en milieu d'après-midi)
    2eme jour : contre-attaque ultra-violente de l'Union. Je perds tous mes Locs malgré ds pertes égales et un terrain qui m'était favorable. Dégouté. A noter, un seul général présent, qui s'enfuit dès le début. Troupes irrécupérables.
    3eme jour : Le corps d'armée de Longstreet doit attaquer sur la gauche ennemie "affaiblie" . Il est frais, mais en face, c'est aussi tout frais. 21 000 vs 21 000 et je suis en attaque. Je jouerai ça demain...




    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Mer 20 Mai 2015 - 1:49



    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe
    avatar
    [Grognard]_Jean-Charles I
    Général de division

    Nombre de messages : 6251
    Age : 31
    Localisation : Fontainebleau
    Date d'inscription : 04/04/2007

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par [Grognard]_Jean-Charles I le Sam 23 Mai 2015 - 4:09

    Un peu saoulé par mes multiples campagnes qui ne finissent jamais vraiment mieux que par une égalité, je me suis lancé dans le multi. Je lance une recherche aléatoire et je me retrouve automatiquement dans une partie.

    Hé bien, je peux vous dire que s'entraîner à jouer contre l'IA boosté, ça m'a bien servi. J'ai vraiment eu l'impression que mes adversaires étaient carrément plus faibles.

    Description 1ère game:
    Première partie, je joue l'Union et je dois défendre Litte et Big Roundtop. J'abandonne Peach Orkard directement pour ne pas subir trop de pertes. Résolument sur la défensive (j'ai les principaux points de victoire) je dégarnis volontairement ma droite mais place en réserve de quoi contre-attaquer par surprise. Non loin de ça, je dispose une batterie de 4 escouade d’artillerie. Partout ailleur sur les colinne j'ai monté un dispositif de défense élastique, canons ici et là, infanterie prête à reculer si trop de pression, etc.
    Mon adversaire occupe Peach Orkard sans entrain. Il essaye de rusher Big Rountop, mais j'avais envoyé déjà beaucoup plus de monde.
    Il essaye donc finalement, quand l reçoit ses renforts de passer au nord, là où j'ai volontairement dégarni le flanc. C'est une véritable marrée humain de confédérés qui monte à l'assaut. La première vague, il la coordonne mal. Elle est simplement brisée par deux brigades à moi, faisant une pince autour de mes canons. Il doit se replier. Là, encore plus de renforts se pointent. Il tente la charge sur les canons plutôt que de tenter le passage en profondeur. Je mets tous les canons à mitraille : BOOOM. Je pulvérise au moins trois brigades qui cherchent à me sniper mes canons. Il relance une troisième fois la sauce, avec cette fois presque toute l'infanterie  qu'il a. Im me bouffe vite fait un de mes canons. Pendant ce temps je reçois pas mal de renforts que j'amène derrière sans qu'il puisse voir. ça plus ma réserve critique se trouvent donc prêts à contre-attaquer. Je pousse au moment idéal, au moins 4 brigades adverses sont en fuite et je le talonne de près. Je remonte  jusqu'à ses batteries de canons que je bouffe. Ses infanterie refusent de lui obéir. je les lui prend au deux tiers. Il arrive cependant à se stabiliser derrière la crête, et ne sachant s'il va encore obtenir des renforts, je commence à me replier graduellement, bien que le rapport de force indique à ce moment 3/4 pour moi (!). La partie se termine dans la facilité, je fais un repli graduel de mes unités jusqu'à ma ligne de défense, infligeant beaucoup de pertes et n'en prenant pas beaucoup. Mon adversaire ne savait manifestement pas comment s'y prendre. Première expérience bien intéressante. Voici le screen:

    Screen victoire partie1:



    Description 2e partie:
    Deuxième partie.
    Il s'agit de la première journée de Gettysburg, mais du matin jusqu'au soir, ce qui rend la bataille TRES intéressante.
    Cette fois-ci, le gars en face connaît déjà le scénario et il joue l'Union en défense. Il temporise bien, et il est très prudent. Vers 11h du matin, il rompt le contact avec moi et par s'installer au nord, histoire d'occuper du Nord au Sud les ridges à l'aide de ses nouveaux renforts. Evidement, je ne lui fais pa sle plaisir de le suivre sur toute la ligne. Je n'envoie que quelques unités au nord. Il tente bientot de me prendre mon LOC de spawn, non sans talent, mais je suis plus incisif et j'exploite mieux l'artillerie et le terrain. Il perd deux brigades fraiches dans cette tentative. Il avait p-e trop pris la confiance (j'ai eu un début timoré, comme face à l'IA boostée.)
    La perte de ces brigades, poursuivies par mes skirmishers, lui font prendre conscience de la précarité de la situation. Il n'a pas assez de forces pour défendre les trois ridges. Il abandonne alors sans résistance celle du nord (jubilation) d'ou je monte évidemment mon attaque de flanc sur les deux autres ridges. Assez curieusement, il n'a jamais sembler croire à ma capacité à gagner le combat de flanc (faisable en faisant se relayer des unités, et en avançant des batteries d'artillerie). Quand le second Corps arrive, la situation commence à devenir critique. Finalement, quand mes renforts du 2eme corps arrivent au Nord-Est, je me lance dans un mouvement en profondeur pour l'inquieter sur ses LoC très cher en arrière. Prudent, il y a laissé beaucoup de ses renforts. Ce qui fait que les deux ridges ne sont plus occupés que par des unités entamées. Le premier ridge s'effondre difficilement (l'Iron Brigade est frâiche et tient bon), mais les pertes qu'il éprouve (il est presque encerclé quand j'attaque) sont colossales. Je garde le rythme et prends bientôt Seminary Ridge. Toujours de la même façon. Il tente de se replier en bon ordre, mais toutes ses unités étant usées, ça s'effondre dès qu'il prend du feu en colonne. De mon côté, j'ai des brigades encore fraiches pour suivre derrière, et elles se sont montrées décisives. Il ne reste alors pas beaucoup de temps, et j'ai une opportunité de prendre le Cimetierre. Je mets tous mes canons en batterie autour, toute mes unités en colonnes. Mais je constate que tout est trop fatigué pour avancer depuis l'Ouest. Je lance alors l'assaut avec mes unités d'élites qui faisaient la diversion depuis l'Est (début d'parès-midi). Charge frontale à travers la colline, que je remporte. Hélas, la partie s'arrête au moment où j'allais donner le coup de collier.

    Jusqu'à 13h de la journée, je pense avoir eu la barre de force largement en ma défaveur (1/3 seulement pour moi), puis lors du gros moment décisif, on était à 1/2. Après la prise des ridges, j'étais remonté à autour de 2/3 en ma faveur.

    Ce qui est très appréciables, c'est la multiplicité des tactiques et stratégies possibles en multijoueur. J'ia eu la nette impression que mon adversaire était surpris par ma tactique de la masse critique sur le flanc de son dispositif.

    Scrren deuxième partie:


    Comme vous pouvez le constater par les chiffres, j'ai à la fois un net avantage en points de victoire et j'arrive à atteindre mes objectifs avec moins de pertes que l'adversaire. à mon avis, deux explication peuvent être trouvées : 1) j'ai pris l'habitude de me faire massacrer par l'IA boosté 2) Je ne suis pas tombé sur les deux meilleurs joueurs de la communauté.

    à suivre.


    _________________
    « Si, à la guerre, il est difficile de deviner un adversaire compétent, c’est encore plus difficile de deviner un adversaire incompétent. »

    Heinrich Leer, historien et théoricien militaire russe

    Contenu sponsorisé

    Re: Ultimate General : Gettysburg

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 25 Nov 2017 - 4:58