Communauté francophone de wargaming


    L'élite de Rome : La légion VII!

    Partagez
    avatar
    CaulaincourtLegio7
    Soldat

    Nombre de messages : 1
    Date d'inscription : 15/11/2011

    L'élite de Rome : La légion VII!

    Message par CaulaincourtLegio7 le Mar 15 Nov 2011 - 21:01

    Bonsoir messieurs.

    Je me présente Armand Augustin Louis Marquis de Caulaincourt, ambassadeur de la légendaire Légion VII.

    Notre régiment vient de naître parmi les ruines d'un ancien Empire. Nous venons ici en diplomate ouvrir notre Ambassade auprès de vous. Ainsi nous vous informons de la présence de nos armée sur les terres Napoléon Total War et Total war Shogun 2.

    Nous sommes de surcroît disposer à vous écouter et à répondre à vos demande, postez dans notre forum que voici.

    (impossible de mettre des liens avant 7 jours)

    Dans l'espoir de collaborer avec vous pour obtenir le meilleurs d'une coopération interclan, moi même et tout le clan Légio VII vous salut Cordialement.

    (impossible de mettre des liens avant 7 jours)


    L'homme a été pourvu de la parole pour masquer sa pensée, du regard pour déguiser sa parole.

    avatar
    [Grognard]_Christ2burd
    Général de division

    Nombre de messages : 4413
    Age : 57
    Localisation : Plage centrale d'Hossegor - France
    Date d'inscription : 28/05/2007

    Re: L'élite de Rome : La légion VII!

    Message par [Grognard]_Christ2burd le Mar 15 Nov 2011 - 21:17

    Bienvenue Caulaincourt

    Trés bel avatar que le tien; beaucoup plus sympathique et chaleureux qu'un diable crachant du feu...

    Euskadi m'avait prévenu de la formation de votre nouvelle team et je vous adresse toutes mes félicitations.

    Nous ne jouons pas à Shogun ni à Napoléon total war que nous avons abandonné rapidement à cause des inepties et des bugs de ce jeu.

    Nous nous retrouvons pratiquement tous les jours sur le mod NTW3 de Napoléon Total War et j'espère que vous nous rejoindrez.


    _________________
    «Les Basques ayant épuisés leurs cartouches et ne pouvant plus tirer attachèrent leurs couteaux au bout de leurs fusils et taillèrent en pièce les Espagnols»
    En 1642, Bayonne revendiquait la paternité de cette nouvelle arme


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov 2017 - 1:04