Communauté francophone de wargaming


    Vers la morne plaine d....

    Partagez
    avatar
    [Grognard]_Bismark
    Général de brigade

    Nombre de messages : 580
    Localisation : entre la France, l'Italie, L'Allemagne et L'Autriche
    Date d'inscription : 15/08/2007

    Vers la morne plaine d....

    Message par [Grognard]_Bismark le Mer 19 Sep 2007 - 16:03

    Voici un petit clin d'oeil fait par vous savez surement qui, sinon honte a vous... je ne l'avais pas encore remarqué avant peu, peut-être que vous oui.



    p 38 :
    – [...]les Corses se dirigent vers la morne plaine d'Aléria...
    Allusion au début d'un poême des châtiments de Victor Hugo « Waterloo, Waterloo morne plaine », poême qui décrit la bataille de Waterloo perdue par Napoléon, contrairement à celle d'Austerlitz.




    p 38 :
    – Oh ! Qu'ils sont nombreux !
    – Oui... C'est une grande armée...
    Jeu de mots entre le sens propre « grande armée » = armée importante et la « Grande Armée », armée de Napoléon.




    p 38 :
    – Groinnk !
    – Ils sont tous là, mes grognards...
    Jeu de mots entre « grognard » = qui grogne (comme un cochon) et « grognard » = soldat de Napoléon.




    p 38 :
    – Ah, Osterlix, son chef, a du mal à se lever tôt... C'est qu'il est célèbre chez nous, le sommeil d'Osterlix
    Jeu de mots entre « sommeil » et « soleil ». C'est en effet une allusion à la bataille d'Austerlitz, commencée au lever du soleil et gagnée par Napoléon.

    Et oui, si vous n'avez toujours pas trouvé, et vous avez honte je le sait, c'est bien Astérix en Corse.

    Bon allez, moi il faut que j'aille faire la sieste sinon je n'aurais pas le temps de la faire avant d'aller au lit ce soir...
    avatar
    [Grognard]_Liberalis
    Maréchal

    Général en chef des Grognards
    Maréchal Général en chef des Grognards

    Nombre de messages : 7715
    Age : 34
    Localisation : Kremlin, Russie
    Date d'inscription : 23/09/2006

    Re: Vers la morne plaine d....

    Message par [Grognard]_Liberalis le Jeu 20 Sep 2007 - 0:59

    Lol, j'avais jamais remarqué mais ce que je sais c'est que Goscinny adore les allusions à l'histoire. Il y en a un tas sur "La guerre des Gaules" de Caesar.


    _________________
    "The golden rule is that those who have the gold, make the rules."


    "Il n'est jamais trop tard quand il s'agit d'admirer Vladimir Poutine."
    Jean-Charles Ier Von Preussen, dictateur et libertin
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Vers la morne plaine d....

    Message par Invité le Jeu 20 Sep 2007 - 16:44

    Ha oui sympa ! et puis si on ne comprend pas avec toute ces explications ! Laughing
    avatar
    Napolitain
    Sergent major / Maréchal des logis chef

    Nombre de messages : 57
    Localisation : En route pour le front Est
    Date d'inscription : 28/07/2007

    hm

    Message par Napolitain le Ven 21 Sep 2007 - 16:43

    franchement tu la cherché ce truc ^^ bravo Smile

    ps nn napolitain nest pas mort Razz

    :vivel'empereur
    avatar
    [Grognard]_Bismark
    Général de brigade

    Nombre de messages : 580
    Localisation : entre la France, l'Italie, L'Allemagne et L'Autriche
    Date d'inscription : 15/08/2007

    Re: Vers la morne plaine d....

    Message par [Grognard]_Bismark le Dim 21 Oct 2007 - 20:04

    Alors ca si vous me dite que vous trouvez pas beau, vous aurez à faire à Articho le Carciof mdr...

    « Au commencement de ce siècle, la France était pour les nations un magnifique spectacle. Un homme la remplissait alors et la faisait si grande qu'elle remplissait l'Europe. Cet homme, sorti de l'ombre, était arrivé en peu d'années à la plus haute royauté qui jamais peut-être ait étonné l'histoire. Une révolution l'avait enfanté, un peuple l'avait choisi, un pape l'avait couronné. Chaque année, il reculait les frontières de son Empire... Il avait effacé les Alpes comme Charlemagne et les Pyrénées comme Louis XIV ; il avait construit son État au centre de l'Europe comme une citadelle, lui donnant pour bastions et pour ouvrages avancés dix monarchies qu'il avait fait entrer à la fois dans son Empire et dans sa famille. Tout dans cet homme était démesuré et splendide. Il était au-dessus de l'Europe comme une vision extraordinaire. »

    (Victor Hugo. Discours à l'Académie Française, le 3 juin 1841).

    Contenu sponsorisé

    Re: Vers la morne plaine d....

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov 2017 - 23:05